La feuille de Prat

La feuille de Prat

Les nouvelles de Juin 2014

On arrive à mi juin et les nouvelles se font rares, j'en suis désolée ; l'hiver est plus propice à la rédaction... 

Les jardins sont plein d'herbe, les débroussailleuses battent leur plein le we ; et dire qu'on va à la montagne pour avoir le calme....

 

Juin c'était le moment où on commençait à envisager de faire les foins, en fonction du temps ; aujourd'hui dans la plaine ariégeoise on voit déjà des balles de foins ; à Prat, je n'ai rien vu commencer, mais ce n'est pas étonnant compte tenu de la pluie. 

Chaque année, quand Jean Luc fauche les prés, je me rappelle que chaque fois que mes parents coupaient l'herbe devant le garage à Prat, il pleuvait dans la foulée ; il fallait s'activer pour faire les "moudoulous" (petits tas de foins éparpillés dans les prés), ou alors pour charger le traineau ("carras" en patois) pour ne pas se faire surprendre. Souvent Jeannette et Clément venaient aider à ratisser, puis quand les Gary sont arrivés ils ont aussi mis la main à la pâte ; d'ailleurs, Marie Odile se souvient encore d'une réponse de mon père lorsqu'elle lui avait demandé où était le rateau : la réponse fut rapide : "au bout du manche"..... ça en disait long....

Ils étaient fatigués car il fallait faucher trés tôt le matin pour ne pas avoir chaud et aussi ne pas avoir les mouches et autres insectes qui viennent tourner autour du moteur de la faucheuse ; ensuite, le lendemain et les jours suivants, jusqu'à ce que l'herbe soit sèche, c'était à 10H on va "défaire l'herbe", c'est à dire la re-étaler aprés la veille avoir fait les moudoulous ; ensuite à 2H c'était on va "tourner l'herbe", car il fallait qu'elle soit remuée pour sécher ; tout ça à la fourche ; ensuite à 4H ou 5H, aprés avoir sorti les vaches, c'était on va faire les moudoulous,.

Si l'herbe était sèche on chargeait le traineau ; ensuite il fallait évidemment décharger le traineau dans la "trune" (le grenier à foin) ; ma mère était à l'intérieur, souvent moi aussi, François était sur le "boucal" (le pont entre la route et la fenêtre par laquelle on faisait passer l'herbe) et mon père était sur le traineau ; il passait l'herbe avec la fourche à François, qui ensuite la lançait à ma mère dna la trune ; elle avait la plus mauvaise position car à l'intérieur, il faut imaginer la poussière de foin avec la chaleur....puis on allait goûter à la maison (avec des oeufs et du jambon et d'autres choses ; et ensuite le lendemain, s'il ne l'avait pas déjà fait le matin, mon père allait faucher un autre pré. 

 

 

Dans toutes les familles c'était la même chose je pense, seuls les gens changeaient ; chez Urbain et Suzette, c'était Vincent (Toutoune) qui avait la place de François chez nous ; plus haut à Eycharvidal, chez Gérard, on voyait souvent des saisonniers arriver. 

 

Tout l'été on mangeait trés trés tard, car aprés tout ça, il fallait aller s'occuper des vaches, les rentrer, les traire, etc... Et on avait de la visite à la grange, pas mal de gens qui venaient chercher le lait frais, voire le boire directement aprés la traite, avec la mousse encore bien épaisse (je n'aime pas le lait, je ne sais pas dire si c'était bon.....)

 

Je rajouterai des photos des foins trés prochainement ; ce sera aussi l'occasion de vous raconter l'histoire d'un château de foin (fait par toute l'équipe des jeunes de prat) qui me valut une bonne remontée de bretelles....

 

Donc en résumé, pas de vacances, à l'exception du 15 Août qui était la journée où on ne travaillait pas ; parfois on allait aux myrtilles, ou alors à l'étang de L'Hers ; j'y suis allée récemment, je vous fais partager les photos dans le lien ci dessous. Pour ceux qui ne le sauraient pas, c'est l'un des deux seuls endroits au monde (dixit les géologues que je connais) où on trouve de la Lherzolite (pierre dont je vous laisse le soin d'aller lire le détail sur wikipédia ou autre)

Etang de L'Hers



17/06/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres